dimanche 20 avril 2008

Le livre: son lancement dans la presse et les contributions des lecteurs

Avant de publier ce livre, il y a eu beaucoup de rencontres avec d'anciennes élèves comme à l'école en juin 2007,
à gauche Jacky Roché, un ancien directeur,Mme Arhel, Mme Rouellé...


Le lancement du livre dans la presse Cet article de Jean Valéry Hequette pour le journal Ouest France a été beaucoup commenté. L'idée développée dans le titre a eu pour effet d'élargir le cercle potentiel des lecteurs. Ce n'était pas seulement un livre pour les anciens de l'école mais un ouvrage pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de Dinan en général.

Dans le Petit bleu du 6 novembre 2008, Nancy Faucon a rédigé un article d'une demie page après avoir lu l'ensemble du livre.

Commençant par décrire quelques épisodes mouvementés de l'histoire de l'école, elle écrit :

"Le livre de Richard Fortat permet de fixer ces quelques personnalités de la Belle Epoque, au caractère bien trempé. Comme Mlle Morin [...], Mlle Dagorne [...]. L'auteur qui s'est attelé pendant plus d'un an à la collecte d'informations, éclaire aujourd'hui un pan ignoré de l'histoire dinannaise (même récente) au travers de la plus ancienne école de la ville, de la grande et de la petite histoire, dans un livre vivant et facile d'accès, souligné par 200 illustrations..."


Les contributions des lecteurs :Des lecteurs signalent quelques remarques, compléments d’informations, rectificatifs...

Page 21, légende de la photo : un paratonnerre, ce n’est pas si sûr… Plutôt ce qu’on appelle « un épi » sur un toit…
Page 80, sur la photo de 1928, le premier en haut à gauche est Raymond Basset.

Page 81. Renseignements complémentaires sur 13 personnesreprésentées sur la photo de groupe de la page 81 du livre.
Transmis par Gisèle et Michel Audinet en février 2009.
La photo ci-dessous permet de retrouver la place de ces personnes.

N° 4 Louise MARBOEUF
N° 6 Gisèle CHESNAIE/ Mme JACOB
N°40 Germaine PELLIEUX
N°42 Melle GRAFFART
N°43 Denise LEBRANCHU
N°54 Cuisinière BELLEBON
N°55 Une serveuse de la cantine
N°58 Raymonde CHESNAIE/ Mme TOURON
N°59 Odette CHESNAIE/ Mme CHALOT (sûr de Raymonde N°58 et de Gisèle N°6)
N°71 Melle PIERRE
N°73 Yvonne BARBU
N°74 Simone LEBRANCHU/ Mme GRAFFART
N°75 Mlle LEFEVRE















Page 92, il s’agit de Trédion et non de Trédian.
Page 111, Morisset est l’orthographe correcte (et non pas Maurisset).
Page 117, tout à fait sur le côté gauche, la petite fille aux cheveux noirs c’est Mme Salvador (Lebon).


Page 118, le Placis Doré (devant la poste et non devant la place du Maréchal Leclerc)
Page 145, Maryvonne Durand n’avait que 5 accompagnateurs et non 6.

Page 121 et 126, Alain Pastol signale que ce n’est pas le Lycée de jeunes filles qui participait aux Fêtes de la Jeunesse mais le C.E.G (Collège d’Enseignement Général).
Page 180, Le Coz et non Lecoz.

Page 200, Mme Paque (à qui rien ne peut échapper dans sa 90ème année !) indique par courrier que la photo en bas à droite n’est pas celle de la classe de CE2 mais celle de CM1 de Mme Koskas. « Ce sont « mes » élèves de Ce2 que j’avais quittés en juillet 74, pour ma dernière année à La Garaye, et qui passaient dans la classe supérieure pour l’année 74-75. Il n’y a que moi qui peux s’apercevoir de cette erreur, cela n’a aucune importance. »Profitons de cette remarque pour redire que, tout au contraire, l’histoire d’une école est faite de ces « petits riens » qui ont de l’intérêt.

Page 200. Photo 1975
Le numéro 2 n'est pas Anne Marie Le Moine mais Le Moal

Aucun commentaire: