samedi 9 janvier 2010

Des militaires dans l'école ! (au 19ème siècle)


L’Union malouine et dinannaise de septembre 1891

Un article intitulé « Dinan devient ville de garnison » par le Général Eugène Briand dans la publication « Le pays de Dinan » en 1993, nous donne des informations sur une page d’histoire de l’école des filles de Dinan (La Garaye)et de la maternelle.
On y apprend qu’à la fin du 19ème siècle, la population de Dinan était mise à contribution pour héberger des troupes de manœuvres ou des régiments se rendant à Coëtquidan pour y effectuer des tirs.
« La municipalité commençait par réquisitionner les bâtiments publics, entrepôts, collèges et écoles en période de vacances en leur fournissant paille et bois et ensuite en faisant appel aux particuliers par quartier de la ville à tour de rôle. » C’est ainsi que l’Ecole des filles a hébergé 150 soldatsau mois de septembre 1891, l’ Ecole maternelle 300 soldats et l’ Ecole des garçons 130 soldats.
L’école maternelle possédait des locaux spacieux, une grande cour avec un préau et devenait ainsi un lieu idéal d’hébergement.
Après quelques recherches infructueuses sur les collections numérisées de l'Union malouine et dinannaise en 1884,1885 et 1886,j'ai heureusement trouvé pour l'année 1887 quelques informations sur l’école maternelle et primaire.

« L’évènement de la semaine à Dinan a été l’arrivée et le séjour en cette ville de la 19ème division d’infanterie, forte d’environ 8000 hommes […] Vers quatre heures de l’après-midi, les régiments entraient à Dinan couverts de poussière et marchant très crânement, bien que plusieurs eurent franchi dans la journée 30 à 40 kilomètres […] C’est avec une patriotique émotion que nous les avons vus défiler. 400 hommes ont été cantonnés à la Mairie, 400 au Casino, plus de 900 au collège, 140 à l’école communale des filles, 220 à la salle d’asile, 120 à celle des garçons. »
L’union malouine et dinannaise. 18 septembre 1887